22 avril 2011

Quand le volcan se rendort

image : Jim Warren Après les flammes dressées vers le ciel, après l'or flambant et incendiant le paysage, après la terre brûlée à vif, après les cris qui déchirent l'atmosphère, après la peur, la terreur, les nuits noires que seul illumine l'incendie toujours, après les coulées de lave figeant à jamais ce qui fut vivant, autant de statues défiant le temps malgré la mort inéluctable, autant de morts gisant sur le terrain défoncé, après la fureur terrible du cratère crachant sa colère, après l'éclatement de ce qu'on croyait être... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 11:29 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 octobre 2010

Nous fûmes deux

photo : Valery Bareta Par-devers moi ces quelques images restent, vestiges fantasmés, rêve éveillé, souvenirs indélébiles ou simples images symboliques, qui sait...Dans la pâle clarté automnale d'un matin qui a peine à se lever, flottent les sourires de deux nymphes enfantines encore -toujours devrais-je dire, et je me love dans les draps chauds juste une minute encore, encore. Ses cheveux lisses et mes boucles brunes dansaient dans la lumière feutrée, à la fenêtre le jour gris et froid me rapelle les automnes de l'enfance, les... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 12:37 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 octobre 2010

Rouge

peinture : Frank de Blok un artiste que j'ai découvert cet été, une oeuvre bouleversante de beauté... A David, mon frère tant aimé, hospitalisé depuis lundi Parce que le rouge est ta couleurParce que sans toi tu vois je meursParce que ton rire et ta douceurCe soir manquent tant à mon coeur. Toi mon frère d'armes Frère aussi de larmesToi dont les yeux désarmentMême ta soeur cette carne. Ce soir sur ton lit d'hôpitalSeul contre le malJe t'imagine encore si mâleSi pur aussi tout près du Graal. Parce que sans toi le... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 22:30 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 septembre 2010

Woman major

photo : Bogac Erguvenc Elle n'est plus la même. Ou plutôt non c'est le contraire, enfin elle est elle-même. Elle ose, elle avance, elle fonce, elle n'a plus peur de rien, elle n'a plus rien à perdre, elle a tout à gagner, le monde à nouveau lui appartient, elle le sait malgré toutes les embûches, malgré les ornières, elle sait maintenant plus précisément là où il y en a, là où il ne faut pas marcher, là où il ne faut pas regarder si on veut rester debout. Elle est plus sûre d'elle que jamais, la réalité lui plaît malgré qu'elle... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 15:47 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 août 2010

La beauté du monde

photo : Fernand Bignon Elle mit pied à terre et lui sourit, il l'avait regardée durant toute sa leçon, et même si elle était restée concentrée sur son cheval et sur les figures à exécuter, elle avait senti ses yeux posés sur elle, leur ardeur, leur désir. Elle ramena son cheval derrière les boxes, ses cuisses et ses mollets lui faisaient mal, elle était en sueur, mais combien elle était heureuse. Jamais elle n'aurait pensé trouver dans ce coin de Normandie le hâvre de paix, de bonheur et de simplicité auquel elle aspirait au... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 21:05 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 juillet 2010

Non vous n'aurez pas...

Il y a des choses qu'on a voulu voir, savoir de moi. Il y a des choses qu'on a voulu m'enlever. Ce monde est peu scrupuleux en matière de droit naturel et de morale réelle. Le seul droit c'est toujours celui du plus fort, malgré les lois écrites que personne ne sait respecter ni appliquer ; la seule morale c'est toujours la mauvaise foi, un vieux système sclérosé dont on s'est contenté de refaire la façade, un peu plus au goût du jour - mais tout aussi faux et pourri à l'intérieur et tout aussi éloigné de ce qui pourrait être... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 19:04 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 juin 2010

Un jour nouveau

Me retrouver insatiable, belle et lointaine, si loin que je ne peux dire où me porteront mes pas mais j'y vais très certainement, arracher les derniers lambeaux d'ombre qui me cachent encore la vérité toute nue, celle qu'ils ne veulent pas voir et transforment par de multiples mensonges bien ficelés et bien pensés. M'arracher moi-même de la terrible et sourde tentation, toute poisseuse et suintante d'unanimité, m'arracher de la matière sans cependant la nier, lourd pari, je le fais puisqu'il faut bien jouer, parier, avancer,... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 15:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 mai 2010

Le scandale

" Voici donc la formule qui décrit l'état du moi, quand le désespoir en est entièrement extirpé : en s'orientant vers lui-même, en voulant être lui-même, le moi plonge à travers sa propre transparence, dans la puissance qui l'a posé." Sören Kierkegaard (Traité du désespoir) photo : Ixeo & Volcane C'est une lumière qui jamais ne s'éteint, même au plus profond des nuits les plus sombres, une lumière à la fois douce et terrible, à laquelle vous ne pouvez échapper et qui vous est offerte, un peu comme une offre... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 13:17 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 avril 2010

Wind of change

photo : Jean-Louis Grig Quand j'écoute cette chanson j'ai 20 ans, tu n'existes pas - pas encore. Mais dans l'ombre de mon coeur fermé à double-tour, dans mon sourire sarcastique et moqueur qui se rie des hommes et de leurs jeux comme de leurs guerres, dans mon insouciante course, cheveux au vent, tout pour plaire ou tout pour déplaire c'est selon, dans ma jeunesse intransigeante et provoc, mes minis affolantes à volants, t'as un souci Ducon, t'as jamais vu une paire de jambes ni une minette, casse-toi t'es trop con je te dis,... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 12:20 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 mars 2010

Des limbes

photo : Ecce Homo Par-delà le vide, le non-sens de cette vie, par-delà l'inadéquation entre moi et ce monde, juste quelques instants de pure vérité, suspendus au ciel, y croire parce que c'est bon, parce que c'est beau aussi, parce que rien ne peut entamer ni atteindre cela : le plaisir - sa puissance, sa fureur, son infinité. Et lentement, plus fort que tout, plus fort que le vide lui-même où je perdais pieds, je me retrouve, je me recompose, je me fais, je me définis, encore et à jamais - je prendrai tout, jusqu'à ta... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 22:14 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,