18 décembre 2010

Conte d'hiver

Matthews Dols C'est dans une autre vie, une autre ville, un autre temps, un autre monde - hors de ce monde, hors du temps, hors de tout ordre. C'est l'hiver et il neige, ils marchent l'un à côté de l'autre dans la rue froide et venteuse, sans se tenir la main, ils hésitent entre deux cafés vides puis entrent au hasard dans l'un d'eux. La chaleur saisissante après le froid comme c'est bon, presqu'aussi bon que leur plaisir tout à l'heure. Il n'y a qu'un homme au comptoir qui boit un demi et raconte sa vie au barman, mais le... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 15:09 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 novembre 2010

Une victoire

photo : Anton Postnikov Elle se souvient du froid, du soir et de son grand manteau sombre, des petites rues pavées du vieux Paris, les mêmes qu'elle allait éviter des années plus tard, l'angoisse au ventre. Elle se souvient du geste qu'il avait eu ce soir-là et de tout son espoir à elle, de son attente fiévreuse et de son désir brûlant de le connaître enfin. Elle se souvient comment a fini ce soir-là et elle sourit, seule dans l'ouate grise de l'automne. Les années ont passé, pas son désir, pas son envie mordante, lancinante,... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 22:07 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 octobre 2010

Douce heure d'automne

L'été est loin depuis longtemps, cependant brûle et se consume sous les feuilles d'or un lancinant désir. Manquent à ma chair avide tes mains larges sur mes seins, tes lèvres exigeantes qui me dévorent et ton regard qui me transperce, comme manque le soleil à cette journée trop pâle...Je m'en veux un peu du tourbillon de la vie qui me jette chaque jour à la conquête de mon avenir, je voudrais tant avoir déjà réussi et être simplement en face de toi, te retrouver dans un petit café en fin de journée, dans la demi-pénombre du jour... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 15:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 octobre 2010

Nous fûmes deux

photo : Valery Bareta Par-devers moi ces quelques images restent, vestiges fantasmés, rêve éveillé, souvenirs indélébiles ou simples images symboliques, qui sait...Dans la pâle clarté automnale d'un matin qui a peine à se lever, flottent les sourires de deux nymphes enfantines encore -toujours devrais-je dire, et je me love dans les draps chauds juste une minute encore, encore. Ses cheveux lisses et mes boucles brunes dansaient dans la lumière feutrée, à la fenêtre le jour gris et froid me rapelle les automnes de l'enfance, les... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 12:37 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 septembre 2010

Cher

Si vous m'êtes si cherC'est qu'avec vous ma chairS'embrase en un éclairMes cris déchirent l'air. Si vous m'êtes si cherC'est qu'aujourd'hui la terreSans vous serait la guerreSi proche de l'enfer. Si vous m'êtes si cherC'est qu'aussi le mystèreDemeure comme naguèreEt que tout est à faire. Si vous m'êtes si cherC'est que tout est si clairA l'endroit à l'enversJe suis dans la lumière. Si vous m'êtes si cherC'est qu'auprès de mes pairsAucun possible impairA votre bras si fière. Si vous m'êtes si cherC'est que même mon... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 14:53 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 juillet 2010

E-cri(t)s

photo : Aneta Bartos Tu me manques comme l'eau manque à ma soif un de ces longs jours de canicule, quand Paris abattue de chaleur oscille comme un mirage entre mes paupières mi-closes, c'est toi encore que je vois, toi que je sens tout à côté de moi, ta main qui s'imisce entre mes cuisses et qui caresse ma peau brûlante, ta main que j'ai envie de serrer et de faire prisonnière - et j'imagine les combats, les conquêtes, les trophées, les cris de guerre, tout ce qui rend notre amour si uniquement puissant. Tu me manques et... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 11:49 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 juillet 2010

Tempus fugit

Les étés, les années, les souvenirs, les plaisirs, les aéroports, les quais de gare, les TGV, les avions, les taxis, les rues étroites, les avenues haussmaniennes, les grands boulevards, les hôtels, les étoiles, les appartements, petits ou grands, les parquets, les tapis, les carrelages, les salle-de-bains, les salons, les chambres, les cafés, les restaurants, les bars, les matins, les midis, les soirs, les nuits. Est-ce que c'est ça vieillir ? Se souvenir intensément, précisément de chaque endroit, de chaque mot, de chaque... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 17:26 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 juin 2010

L'attente

photo : Alexander Bergström Dans la moiteur de l'été impatiente mais qui n'en laisse rien paraître, fidèle à elle-même toujours, elle attend. Et tous ses sens en éveil attendent aussi, aiguisés, à l'affût, mais c'est imperceptible. Les yeux sont presque fermés comme si elle somnolait, abattue par la chaleur, attendant je ne sais quoi, que l'heure tourne, que le soir apporte un peu de fraîcheur peut-être, ou bien autre chose de plus profond et de plus extérieur à la fois. Les paupières tressaillent juste un peu de temps en temps... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 12:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juin 2010

Matin d'été

photo : Valeria Lazareva Ce matin dans l'appartement encore frais les stores encore baissés mais le soleil déjà perçant à travers comme c'était bon de te retrouver dans la liberté de l'été la liberté d'un dimanche, c'était comme un vol, comme le rapt du plaisir, comme la liberté retrouvée un instant à jamais. J'ai aimé la brièveté et la simplicité de cet instant, l'encastrement brut de nos corps en manque l'un de l'autre, animés de cette soif intextinguible qui distingue notre amour. J'ai aimé que tu me prennes comme ça sans... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 10:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 juin 2010

Un jour nouveau

Me retrouver insatiable, belle et lointaine, si loin que je ne peux dire où me porteront mes pas mais j'y vais très certainement, arracher les derniers lambeaux d'ombre qui me cachent encore la vérité toute nue, celle qu'ils ne veulent pas voir et transforment par de multiples mensonges bien ficelés et bien pensés. M'arracher moi-même de la terrible et sourde tentation, toute poisseuse et suintante d'unanimité, m'arracher de la matière sans cependant la nier, lourd pari, je le fais puisqu'il faut bien jouer, parier, avancer,... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 15:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,