12 novembre 2010

Ce qu'il reste de toi

Grégoire Ce qu'il reste de toi Tu manques à ma vie, tu manques à mon sourire, tu manques au temps qui passe...Sans toi j'essaie de vivre parce qu'il le faut, parce que je suis ta fille et que tu m'as enseigné la persévérance, le devoir, la rigueur, la droiture, l'amour, le foyer, autant de piliers qui soutiennent mon pauvre édifice, mais parfois comme ce matin ça ne suffit pas, Papa. J'ai beau être exactement celle que je veux être, celle que tu aimais, féminine et sérieuse à la fois, mutine et grave, j'ai beau poursuivre la... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 11:57 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 juillet 2010

Tempus fugit

Les étés, les années, les souvenirs, les plaisirs, les aéroports, les quais de gare, les TGV, les avions, les taxis, les rues étroites, les avenues haussmaniennes, les grands boulevards, les hôtels, les étoiles, les appartements, petits ou grands, les parquets, les tapis, les carrelages, les salle-de-bains, les salons, les chambres, les cafés, les restaurants, les bars, les matins, les midis, les soirs, les nuits. Est-ce que c'est ça vieillir ? Se souvenir intensément, précisément de chaque endroit, de chaque mot, de chaque... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 17:26 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 juillet 2010

Ma chair et mon sang

"A Drancy, dans la cohue, Dora retrouva son père, interné là depuis mars.(...)Tous les deux, le père et la fille, quittèrent Drancy le 18 septembre, avec mille autres hommes et femmes, dans un convoi pour Auschwitz." Patrick Modiano (Dora Bruder) photo : Floriana Barbu
Posté par Volcane à 22:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 mai 2010

Le scandale

" Voici donc la formule qui décrit l'état du moi, quand le désespoir en est entièrement extirpé : en s'orientant vers lui-même, en voulant être lui-même, le moi plonge à travers sa propre transparence, dans la puissance qui l'a posé." Sören Kierkegaard (Traité du désespoir) photo : Ixeo & Volcane C'est une lumière qui jamais ne s'éteint, même au plus profond des nuits les plus sombres, une lumière à la fois douce et terrible, à laquelle vous ne pouvez échapper et qui vous est offerte, un peu comme une offre... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 13:17 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 mai 2010

Black out

Silence mort attente douleur quelque part, non partout, enfin non quelque part mais partout quand même. Ma dernière grenade dégoupillée. Ma dernière carte. Le jeu en valait-il la chandelle ? La vie en valait-elle le prix ? Qui le sait ? Pas eux tous qui sont là-bas, morts, et j'ai peur de les rejoindre je ne tiens plus qu'à un fil. Madame vous n'êtes qu'une effrontée provocante et légère, une exhib doublée d'une perverse, vos écrits et vos photos sont la preuve irréfutable de votre état d'esprit raccoleur, votre attitude est... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 12:02 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mai 2010

La traversée

"Gardons-nous d'appeler jamais un homme heureux, avant qu'il ait franchi le terme de sa vie sans avoir subi un chagrin." Sophocle (Oedipe Roi) image : Liliana Sanches
Posté par Volcane à 17:46 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 avril 2010

Sang toi

photo : Volcane (ciel de Paris, éclaircie) Tu me manques comme le soleil manque au ciel quand il est couvert. Tu me manques à en crever dans le silence car de toi je parle si peu, et cependant tu es là partout, chaque éclaircie timide dans le ciel, chaque trouée de lumière, chaque rayon de printemps, chaque espoir qui renaît, c'est toi par-delà la mort, toi qui me dis de tenir et d'avancer, toi qui me tiens les deux mains sur la barre, toi qui déposes un baiser sur mon front anxieux, toi, toi, toi dans le silence terrible du... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 20:49 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 avril 2010

La Belle au bois dormant (part. 10)

Elle était là, debout et droite dans son long manteau noir, fière de son oeuvre enfin réalisée au bout de vingt années, vingt longues années d'acharnement et de poursuites, de labeur et de volonté. Jusqu'à la dernière minute, avant de voir enfin la princesse s'écrouler sur le sol, le fuseau planté dans le coeur, elle avait craint que sa prédiction soit suspendue, arrêtée, empêchée - à cause des mots qu'avait prononcés la fée Liberté quelques instants après elle sur le berceau d'Aurore. Mais rien ni personne n'est assez puissant pour... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 20:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 mars 2010

Juste une vie

"Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie" André Malraux photo : Bernard G. Descente irrépressible, irrésistible, aux abysses trop connues, mes mains s'écorchent aux aspérités des roches et ne peuvent plus me retenir, mes ongles crissent et se cassent, le sang coule, je sais hélas où je vais, les enfers n'ont pas de fond. Le creux de la vague monstrueuse, là où je gis maintenant, fantôme sans forces, ombre de moi-même, pauvre corps dont se joue encore l'existence, là où se situe à jamais l'ultime... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 16:07 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2010

La Belle au bois dormant (part.9)

photo : Nicola Ranaldi - Je ferai tout ce que vous voudrez, balbutia le malheureux bourreau, totalement possédé par le charme implacable de la princesse. Aurore ne se le fit pas dire deux fois, et poussant l'homme sur le sol, comme prise d'une frénésie, d'une soif de sexe incontrôlable, elle se précipita dessus, l'enjamba, lui arracha sa robe, le laissant torse nu, et dégrafa violemment sa ceinture. L'homme dont la surprise égalait la joie incroyable, se laissait faire sans opposer la moindre résistance. La jeune fille,... [Lire la suite]
Posté par Volcane à 09:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,